Une parole,

une bêtise

de et par Héloïse Sérazin

Opérette. Paris, 1900, chez les Fontenois. Des maris trompés, des amants cachés sous les tables, des amours déçues... :

un univers "à la Feydeau" en trois actes.

Fond_Partition_PNG.png

D’une parole, d’une bêtise

On peut gâcher des heures exquises

Et le plus simple entre mariés

Est évidement de s’aimer

(Refrain ad lib...)

Opérette

pour 6 chanteurs et petit ensemble orchestral

Durée : 2h

+ un entracte

Langue : Français

© Dessins : Héloïse Sérazin | Visuels : Pinterest images, Alphonse Mucha, Gallica - Robe d'après-midi par Doeuillet, André Derain, Marthe de Florian par Giovanni Boldini, Kir Carpenter, David Slijper, Francis Magnard par Albert Besnard, Davide Balliano, Raoul Dufy, Diogo Machado, Lilian Bourgeat, Studio Vardehaugen, Massimo Uberti, Felice Varini, Félix Vallotton, Henri de Toulouse-Lautrec, Raoul Dufy, René Magritte

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© Textes et photographies : Héloïse Sérazin